La Finance déménage

Created by
Edouard Muller
Created
mardi 29 août 2017
Chapô
Une brève d'Edouard Muller.

À Francfort, le champagne est au frais. Nul ne sait ce que sera concrètement le Brexit, mais tout le monde s'y prépare. À ce jour, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Citi, JP Morgan, Standard Chartered, UBS, les japonais Nomura, Mizuho et Saiwa, le russe VTB et le sud-coréen Woori ont déjà annoncé leur redéploiement dans la ville allemande. Cela n'implique pas qu'ils y installeront leurs sièges européens, du moins pour l'instant. Mais les perspectives sont considérables : une étude commandée par Frankfurt Main Finance table sur 10.000 nouveaux postes dans le secteur financier, et annonce un "scénario optimiste" générant 100.000 emplois, notamment dans les services et l'hôtellerie-restauration. Selon le ministre de l'économie du Land de Hesse, plus dur sera le Brexit, plus d'emplois seront créés dans la région.

Le ministre en question, Tarek Al-Wazir, membre des Verts et allié de la droite au pouvoir en Hesse, déclare avec la même franchise que le futur siège de l'Autorité bancaire européenne (ABE) sera décidé par "Merkel, Macron, et éventuellement quelques personnes supplémentaires". Le contre-la-montre est donc lancé en France pour neutraliser le code du travail et supprimer l'ISF sur les titres mobiliers. Ces gages donnés à la finance pour attirer les banques étrangères à Paris risquent d'être vains tant Francfort semble avoir l'avantage, mais une fois ces réformes adoptées par ordonnances, les grands groupes français auront tout le loisir d'en profiter. Et c'est bien l'essentiel.

Edouard Muller

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS
Crédit photo
http://maxpixel.freegreatpicture.com/British-Statue-Embassy-Winston-Churchill-1116202
Top