Le droit aux soins de santé remis en cause en Hongrie

13-01-2020 Social Christine Allanic

Détail de la façade d'un cabinet médical, Dunakeszi, Hongrie

  La Hongrie ne fait plus la une des journaux depuis quelques temps, pourtant le gouvernement de Viktor Orbán continue à prendre des mesures qui satisfont sa base électorale au prix d’un détricotage des droits humains les plus élémentaires. Ainsi, le 11 décembre dernier, le Parlement de Hongrie a adopté une loi qui doit entrer en vigueur en juillet, et qui privera tout citoyen hongrois du droit à la prise en charge par les services de santé de l’État, pour peu qu’il n’ait pas payé ses cotisations au régime général pendant 3 mois. Pour faire valoir à nouveau ses droits d'assuré social, il faudra relancer de zéro une longue et bureaucratique procédure d'inscription au régime général, et pendant toute cette période, les soins...

Lire la suite
Top